Célestin SIETCHOUA DJUITCHOKO

Enseignant
Faculté des Sciences Juridiques et Politiques
Université de Dschang (Cameroun)

Article(s) de cet auteur

Chambre administrative de la Cour Suprême du Cameroun, arrêt du 3 mai 1990 : Symphorien MBARGA c. État du Cameroun (MFPCE)

On a longtemps considéré que les questions de fait devaient être appréciées de façon (...)

Chambre administrative de la Cour Suprême du Cameroun, jugement du 26 janvier 1995 : Jean Emile YAP c. État du Cameroun

par Célestin SIETCHOUA DJUITCHOKO  (novembre 2000)

Il n’est jamais inutile de rappeler combien important est le respect, par les (...)

Tous les auteurs