Démocratie

Les autorités administratives indépendantes dans les États francophones d’Afrique noire - cas du Mali, du Sénégal et du Bénin

par Abdoulaye DIARRA  (janvier 2000)

La confusion des pouvoirs, intervenue suite à l’institutionnalisation du Parti unique dans les États francophones d’Afrique noire, a progressivement transformé les systèmes administratifs en organes politiques au service des gouvernants. Le Professeur Conac écrit à juste titre que « (...)

Faut-il avoir peur de l’indépendance des institutions électorales en Afrique ?

par El Hadj MBODJ  (mars 2009)

Les régimes politiques africains issus des transitions démocratiques de la dernière décennie du vingtième siècle avaient, pour la plupart, construit un système électoral qui reposait sur une sorte de corrélation quasi axiomatique entre la légitimité électorale et la conduite du processus (...)

La démocratie sénégalaise à l’épreuve de l’alternance

par Alioune Badara FALL  (juin 2006)

La communauté internationale et la presse ont été unanimes pour saluer avec beaucoup de satisfaction l’alternance qui s’est produite au Sénégal à la suite des élections présidentielles du 28 février / 19 mars 2000 jugées transparentes et honnêtes. (...)

Démocratisation et processus budgétaire dans les États de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC) : le cas du Cameroun

par Samuel Théophile BATOUM-BA-NGOUE  (décembre 2004)

Pendant longtemps, les politistes ont fragmenté et isolé la réalité politique au lieu de la considérer comme un système constitué d’un ensemble d’éléments interdépendants. Cette perception des choses liées à l’analyse classique des phénomènes politiques a mis l’accent (...)

La Constitution Compaore ? Note sous décision n°2005-007/CC/EPF du 14 octobre 2005 du Conseil constitutionnel du Burkina Faso

par Stéphane BOLLE  (juin 2006)

La Constitution est à la fois la borne et la chose des gouvernants : « au moment même où elle fait exister, en le nommant, le peuple, la Constitution met en place, par le mécanisme de la délégation, par le mécanisme de la représentation, les conditions de sa dépossession… La Constitution (...)

L’accès au droit, richesse et fécondité d’un principe pour la socialisation juridique et l’État de droit en Afrique noire francophone

par Guillaume Joseph FOUDA  (novembre 2000)

L’accès au droit se présente comme un droit pressant pour les citoyens et une obligation impérative des États pour promouvoir l’État de droit en Afrique. Face aux lacunes des organes étatiques, rien n’est de trop (…)

Les juges à l’épreuve de la démocratisation : l’exemple du Niger

par Boubacar ISSA ABDOURHAMANE  (juin 2003)

Examiner la situation des juges, à travers une grille de lecture fondée sur la démocratisation, postule d’abord de l’impact significatif que le système politique a toujours exercé sur le système judiciaire, son organisation et ses finalités. Autrement dit, l’environnement (...)

Les mutations récentes du droit administratif camerounais

par Célestin KEUTCHA TCHAPNGA  (novembre 2000)

La démocratie pluraliste est une notion qui implique des institutions et des principes. Parmi ses principes, on peut notamment citer l’institutionnalisation du pouvoir, la reconnaissance et la garantie des droits et libertés, le pluralisme des partis politiques et des courants (...)

Conditionnalité juridique des aides et respect des droits fondamentaux

par Jean-Louis ATANGANA AMOUGOU  (septembre 2001)

Pendant longtemps la communauté internationale, à travers les grandes puissances ou les institutions internationales, a été très peu regardante sur la gestion politico-économique souvent chaotique des États du Tiers-Monde, notamment des États post-coloniaux africains. Le contexte de guerre (...)

Thèmes