Droits de l’homme et liberté de la presse au Cameroun : contribution à l’étude des délits de presse

par Joseph DJEUKOU  (décembre 2004)

Aucun commentaire
Dans le contexte camerounais actuel de mise en place des instruments juridiques et institutionnels de la démocratie, la presse a un très grand rôle à jouer. « Parce qu’elle doit informer et former l‘opinion publique, elle impulse et consolide le débat, la transparence, et la (...)

Réflexions sur le régime juridique de dissolution et de liquidation des entreprises publiques et parapubliques au Cameroun depuis la réforme des procédures collectives OHADA

par Pascal NGUIHE KANTE  (décembre 2004)

Aucun commentaire
Le droit positif camerounais connaît depuis longtemps l’existence de procédures collectives de liquidation des biens applicables aux personnes morales de droit privé en difficulté. Toutefois, les personnes morales de droit public en général, et les entreprises publiques et para-publiques (...)

Infractions en relation avec les nouvelles technologies de l’information et procédure pénale : l’inadaptation des réponses nationales face à un phénomène de dimension internationale

par Ndiaw DIOUF  (décembre 2004)

Aucun commentaire
Souvent associé à la liberté d’opinion et d’expression, le droit à l’information, prolongement de la liberté d’information, est proclamé et garanti dans pratiquement tous les États démocratiques par des normes juridiques supérieures. À cette protection sur le plan (...)

Les lois de finances rectificatives

par Mouhamet FALL  (décembre 2004)

Aucun commentaire
Dans une émission « Sans détours », le représentant d’un parti politique sénégalais définissait la loi de finances rectificative comme « un grand malade qu‘on amène à l‘hôpital ». Définition ne saurait être aussi chargée, contexte oblige. Définition qui, pourtant, peut être (...)

La problématique de l’aide budgétaire

par Mouhamet FALL  (décembre 2004)

Aucun commentaire
Chaque année, le législateur sénégalais autorise, dans la loi de finances, le Président de la République à contracter des emprunts et à recevoir des dons au nom de l’État. La formule est heureuse ; elle est consécutive à l’institutionnalisation du pouvoir. Ces ressources constituent (...)

Auteurs (extrait)

La liste complète est disponible sur les pages des auteurs…