L’IDEE REPUBLICAINE DE LA CONSTITUTION EN AFRIQUE FRANCOPHONE

Publié en janvier 2015

Introduction

I- Un formalisme constitutionnel accepté

A- Une supériorité constitutionnelle adoptée

1- Un héritage juridico-politique incertain

2-Une adhésion certaine à l’ordre kelsénien

B- Une fondation étatique exploitée

1- Une épiphanie utilitaire

2- Une maturation démocratique nécessaire

II- Une substance républicaine rejetée

A- Une monarchisation volontariste

1- Un césarisme ambiant

2- Une démocratie représentative en recul

B- Une ethno-tribalité encouragée

1- Une prégnance indéniable

2- Une instrumentalisation menaçante

Conclusion



L'intégralité de la contribution

PDF - 504.1 ko
PDF - 504.1 ko

Commentaire(s)

Articles