La CIJ et le droit international de l’environnement

Publié en janvier 2016

« Le juge international a vu, dans le domaine de l’environnement, son intervention longtemps marginalisée. Il n’est intervenu que très sporadiquement, à travers des sentences devenues locus classicus (…). Dans une large mesure, les États ont en effet en quelque sorte programmé, dans cette matière, l’effacement du juge international ». Ces propos introductifs de Sandrine Maljean-Dubois annoncent déjà les heurts et malheurs du juge international en matière d’environnement. Même si la doctrine en général reconnaît l’importance de l’impact des juridictions internationales sur le développement du droit international de l’environnement, il subsiste encore des doutes quant au rôle joué en ce sens notamment par la Cour Internationale de Justice . Aussi est-il plus que nécessaire de déterminer le degré de contribution de la CIJ au droit international de l’environnement.

Alida ASSEMBONI-OGUNJIMI
Docteur en droit public Université de Lomé


L'intégralité de la contribution

PDF - 690.9 ko
PDF - 690.9 ko

Commentaire(s)

Articles