La notion de droit francophone a-t-elle un sens ?

Ce dossier fait suite au séminaire-débat organisé en septembre 2007 par le CERDRADI   (GRECCAP  ) dans le cadre de la deuxième Semaine de Droit Comparé de l’Université Montesquieu - Bordeaux IV.

Ouvrir des pistes d’exploration…

Mon propos n’est pas de répondre à cette question en la résolvant mais d’ouvrir des pistes d’exploration - parmi d’autres, certainement - pour tenter introduire et faciliter le débat. La formulation de cette question qui nous invite à débattre surprend par sa (...)

L’identité du droit francophone

Je partirai de quelques expériences pour montrer mon embarras au départ et indiquer l’espoir finalement suscité en moi par le thème soumis à notre réflexion. Mon pays, le Cameroun, malgré un pluralisme juridique à base de droit traditionnel africain, de droit français et de droit anglais (...)