LE DROIT ET LE NON-DROIT DANS L’ETAT DE DROIT EN CONSTRUCTION EN AFRIQUE

Publié en février 2020

RÉSUMÉ

Depuis sa réintroduction en Afrique à la faveur des grandes réformes politiques et économiques intervenues dans les pays africains, au début des années 1990, l’Etat de droit y connaît un succès grandissant. Cependant, malgré les progrès importants réalisés dans la mise en place de l’Etat de droit en Afrique, celle-ci se heurte à divers obstacles, parmi lesquels, le droit et le non-droit. Dans l’Etat de droit en construction en Afrique, le non-droit coexiste aux côtés du droit et entretient avec celui-ci des relations dialectiques. Les insuffisances du droit engendrent le non-droit et le non-droit fait obstacle au règne du droit. Mais, au-delà de leur interaction respective, le droit et le non-droit exercent une influence ambivalente sur l’Etat de droit en construction. Autant le droit et le non-droit peuvent constituer des freins à l’édification de l’Etat de droit, autant ils peuvent, tous deux, apparaître comme des facteurs de construction de l’Etat de droit.

MOTS-CLES : Droit – Etat de droit – non-droit – Afrique – démocratie – droits de l’homme.

ABSTRACT

Since its reintroduction in Africa thanks to major political and economic reforms in African countries in the early 1990s, the rule of law has enjoyed growing success there. However, despite the significant progress made in establishing the rule of law in Africa, it faces various obstacles, including law and non-law. In the rule of law under construction in Africa, lawlessness coexists alongside the law and maintains dialectical relationships with it. Shortcomings of the law give rise to non-law and non-law obstructs the rule of law. But, beyond their respective interactions, law and non-law have an ambivalent influence on the rule of law under construction. Both law and non-law can constitute obstacles to the establishment of the rule of law, but they can both appear to be factors in the construction of the rule of law.

KEY WORDS : Law - Rule of law - non-law - Africa - democracy - human rights.


Vincent ZAKANE
Maître-assistant en droit public, Université Ouaga 2 (Burkina Faso)


L'intégralité de la contribution

PDF - 657.1 ko
PDF - 657.1 ko

Commentaire(s)

Articles