Le juge et le divorce en droit burkinabé

Publié en mai 2015

1. Sans la force de la loi, le magistrat n’est rien...mais sans la voix du magistrat, elle n’est qu’une reine muette qui ne peut se faire entendre toujours elle-même .

2. Cette affirmation illustre bien que le juge est institué à la fois pour trancher le litige, apaiser le conflit, appliquer la règle de droit . « Le c½ur de sa mission... consiste à apporter une réponse aux conflits dont il est saisi, soit par l’application de la règle de droit, soit par le recours à la médiation » . L’article 29 du Code de procédure civile déclare à ce propos que « le juge est tenu de trancher le litige conformément aux règles de droit qui lui sont applicables. Il doit donner ou restituer leur exacte qualification aux faits et actes litigieux, nonobstant la dénomination que les parties en auraient proposée. Il ne peut d’office relever les moyens de pur droit, sans avoir invité les parties à présenter leurs observations ».


Souleymane TOE
Docteur, Maître-Assistant en droit privé à l’UFR/Sciences Juridiques et Politiques Université Ouaga 2, Burkina Faso


L'intégralité de la contribution

PDF - 1 Mo
PDF - 1 Mo

Commentaire(s)

Articles