LE REGIONALISME CONSTITUTIONNEL AU CAMEROUN : ETUDE D’UNE DYNAMIQUE D’INTEGRATION NATIONALE A L’EPREUVE DU TERRORISME INTERNATIONAL

Publié en janvier 2020

RÉSUMÉ

Le régionalisme constitutionnel dont l’étape décisive vient d’être franchie avec l’adoption le 08 avril 2019 de la loi fixant le nombre, la proportion par catégorie et le régime des indemnités des conseillers régionaux est-il un danger ou une réelle opportunité pour la consolidation de l’unité nationale ? L’unité nationale, renforcée par l’acte constituant du 18 janvier 1996 et encadrée par les règles relatives à l’organisation des pouvoirs publics au travers du régionalisme, alimente en permanence les discours des hommes politiques, des leaders d’opinion et des citoyens ordinaires au Cameroun. Cependant, tandis que certains célèbrent les vertus de « l’unité d’un pays un et indivisible », d’autres dénoncent les abus du centralisme jacobin et utilisent le sécessionnisme/terrorisme international pour contraindre le régime en place à organiser un débat national sur la forme de l’Etat.

Mots-Clés : Constitution – Régionalisme – Centralisme – Unité nationale - Terrorisme.

ABSTRACT

The constitutional regionalism whose decisive stage has just been crossed with the adoption on April 8, 2019 of the law fixing the number, the proportion by category and the system of indemnities of the regional councilors is it a danger or a real opportunity for the consolidation of national unity ? National unity reinforced by the constituent act of 18 January 1996 and supervised by the rules relating to the organization of public authorities through regionalism, constantly feeds the speeches of politicians, opinion leaders and ordinary citizens in Cameroon. However, while some celebrate the virtues of « the unity of a one and indivisible country », others denounce the abuses of Jacobin centralism and use secessionism / international terrorism to force the regime in place to organize a national debate on the form of the state.

Keywords : Constitution – Regionalism – Centralism – National unity - Terrorism.


Emmanuel MOUBITANG
Docteur, Chargé de Cours Centre d’Etudes et de Recherches en Droit International et Communautaire (CEDIC) Université de Yaoundé II


L'intégralité de la contribution

PDF - 681.3 ko
PDF - 681.3 ko

Commentaire(s)

Articles