Le Sénat au Sénégal où l’impossible ancrage institutionnel

Publié en janvier 2018

En considérant l’évolution constitutionnelle et politique du Sénégal depuis son indépendance, Il est aisé de constater que, structurellement, le bicaméralisme n’y est pas une modalité d’organisation du Parlement. En effet, après plus d’un demi-siècle de vie politique alors que le pouvoir législatif, contrairement à ce qui s’est passé dans la plupart des Etats du continent, n’a jamais connu d’interruption dans son fonctionnement, le Sénat n’y a connu que sept ans d’existence.

Mouhamadou Moustapha Aidara
Agrégé des Facultés de droit, Directeur du Laboratoire Collectivités Publiques Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal)


L'intégralité de la contribution

Word - 87.4 ko
Word - 87.4 ko

Commentaire(s)

Articles