Les ressorts de la domination du parti socialiste dans le département de Matam

Publié en juin 2006

Les élections régionales, municipales et rurales du 24 novembre 1996 ont vécu. Elles auront particulièrement retenu l’attention par la forte mobilisation qu’elles ont suscitée auprès des électeurs et par le grand engagement dont les partis politiques ont fait montre à cette occasion. La singularité de l’événement est attestée par l’apparition, pour la première fois dans l’histoire de ce type de consultation (la 4ème depuis l’indépendance du Sénégal), de stratégies communicationnelles au sens moderne du terme : journaux locaux de campagne et plaquettes de programme.
Cette nouvelle approche dans la séduction de l’électeur rappelle celle qui a prévalu lors des élections présidentielles de 1993. Elle est aussi confirmée par les législatives de 1998. Une telle répétition tendrait à accréditer la thèse d’un début de professionnalisation de la pratique politique au Sénégal.
(…)

Babaly SALL
Enseignant
UFR de Sciences Juridiques et Politiques
Université Gaston Berger (Saint Louis - Sénégal)


L'intégralité de la contribution

Les ressorts de la domination du parti (...)
Les ressorts de la domination du parti (...)

Commentaire(s)