REMARIAGE ET INFLUENCES RÉCIPROQUES DES UNIONS SUCCESSIVES

Publié en janvier 2020

Le modèle du mariage indissoluble prôné jadis par certainesvaleurs religieuses et traditionnelles est aujourd’hui dominé, en droit positif, par un autre qui place la liberté au c½ur de l’union conjugale dû souvent à l’évolution liberticide des m½urs sur les valeurs du mariage . La permissivité de cette appréhension à dominance contractuelle fait de la rupture une renonciation concertée ou unilatérale à un mariage pourtant institutionnalisé expliquant la distanciation ou la vulnérabilité du lien conjugal. Liberté est laissée à toute personne de se marier, de rompre et corrélativement de se remarier . En réalité, il ne s’agit que de la liberté de se marier ou du droit au mariage aussi bien dans sa version initiale d’entrer en premier mariage que celle postérieure à l’union précédente du remariage. Se succèdent ainsi des unions qui s’influencent réciproquement.

Christian Ousmane CISS
Docteur en droit privé, Université Cheikh Anta Diop de Dakar


L'intégralité de la contribution

PDF - 676.6 ko
PDF - 676.6 ko

Commentaire(s)

Articles